Steve Vai, Paris@Grand Rex

LIVE REPORT. Steve Vai à Paris c’est toujours un événement pour les fans de musique instrumentale et bien sûr de guitare. Ca tombe bien, chez IWT on est les deux !

Le Grand Rex à Paris n’est pas qu’un simple cinéma c’est aussi une bien belle salle. De nombreux concerts exceptionnels s’y jouent régulièrement et le lieu s’y prête très bien !

Cette tournée est l’occasion de promouvoir le dernier album en date de l’élève de Satriani : Real Illusions: Reflections (sortie en 2006). Pour cette tournée, une fois n’est pas coutume, Steve est accompagné au violon de la ravissante Marie Ann Calhoun. Dès son apparition sur scène les sifflets (d’amour et de joie) ont eu rapidement un écho positif. Quel jeu ! De loin (j’étais tout en haut, d’où les photos assez limites… je m’en excuse), je croyais reconnaître Vanessa Mae mais pas du tout. Et la non moins talentueuse violoniste américaine a envoûté l’auditoire venu juste avant de prendre une claque guitaristique.

A la base, je ne suis pas un très grand fan de Steve Vai (du moins pas autant que son mentor Joe Satriani). Bien entendu, j’ai quelques albums dont l’incontournable Passion and Warfare et l’ensemble de ses prestations (officielles ou officieuses) avec le G3 (avec Joe Satriani, Yngwie Malmsteen, Eric Johnson, John Petrucci, Patrick Rondat). J’ai énormément d’estime pour ce qu’il est et ce qu’il fait mais faut bien dire que c’est pas trop ma tasse de thé et qu’il m’est souvent difficile d’écouter un de ses albums en entier. Ce Franck Zappa des temps modernes, aussi génie soit-il, produit une musique un peu trop élitiste pour mes douces oreilles. Cependant, je ne pouvais pas le louper en live car ce perfectionniste de la 6 cordes est aussi à découvrir Live !

Comme à chaque fois, le Grand Rex a fait salle comble et comme à chaque fois j’y vois des têtes connues croisées de-ci de-là lors de concerts d’amoureux de « guitar heroes ». Ça manque quand mêle de filles ! :-)

Le lineup révèle quelques nouveautés, exit MacAlpine (qui s’est lancé dans sa carrière solo). On notera outre la superbe Ann Marie Calhoun, le batteur surtatoué Jeremy Colson qui nous a épaté avec un solo de « batterie portable » des plus rythmés.

LINEUP :

Steve Vai : Lead guitar & Lead vocals
Dave Weiner : Guitars
Jeremy Colson : Drums
Bryan Beller : Bass
Alex Depue : Violon, keyboards
Ann Marie Calhoun : Violon, keybords
Zack Wiesinger : Lap steel guitar

 

Dans l’ensemble nous avons eu droit à une très belle prestation de Steve Vai et de son band. Comme toujours le virtuose s’est entouré de très bons musiciens. Cependant avec des mises en avant différentes des années passées, moins de 2nde guitare devant la scène mais plus de violon ou de batterie… peut-être un nouveau tournant dans la carrière de Steve Vai qui de plus en plus marche sur les influences de son père musical Franck Zappa (ce qui va satisfaire les 68ards ou les amoureux du jazz expérimental… mais moi j’accroche beaucoup moins) Quel sera son prochain album et vers quelle planète cet Alien va nous emmener ? Verdict au prochain opus/tournée. IWT surveille ça de très près…

SETLIST (photo de Cryopsis) :

 

PHOTOS:

A LIRE AUSSI : 
– Un album live intitulé Where The Wild Things Are a été enregistré pour cette tournée, vous pouvez commander le CD, le DVD ou le Bluray
– Site officiel de Steve Vai

A lire aussi:

Posted under: Live reports

Tagged as: , ,

Share this:

Laisser un commentaire

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube