Dire Straits, Paris@ChorusTV 14oct1978

BOOTLEG OF THE WEEK. Quoi de plus naturel que de ressortir du grenier un bon vieux Dire Straits pour inaugurer cette rubrique. Comme vous avez pu le remarquer j’aurai mille peine à être très objectif sur la musique de Dire Straits tant j’ai d’estime (et plus encore) pour Mark Knopfler qui a très clairement changé ma vision de la musique.

Mais ça ne veut pas dire (straits) que je serai tendre avec cet artiste, bien au contraire. Comme on aime le rappeler sur ce blog : on dit les choses sans langue de bois, sans tabou, en toute liberté.

Nous inaugurons donc cette série de bootlegs du grenier par Ô Cocorico, un live enregistré en France. Et pas n’importe où, puisqu’il nous vient tout droit de Chorus, émission phare de 78 à 81, populariséd par Antoine de Caunes et Jacky (….bien avant qu’il ne rejoigne le Club Dorothée). Ce Chorus du 14 octobre 1978, fut présenté par Patrice Blanc-Francard qui a pu dans le passé faire ses marques dans l’émission musicale pop2. Je serai demandeur d’informations sur ces présentateurs. Ont-ils tous les 3 co-animés Chorus pendant 3 ans à tours de rôle ou chacun a succédé à l’autre : A vos commentaires ;-)

Pour les moins de 20 ans, il faut savoir qu’à cette époque, avec seulement 2 chaines (la 1 et la 2), la télé était loin de ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Diffusé sur Antenne 2, Chorus a donné un coup de vieux aux émissions de variétés de l’époque. En 3 ans d’existence, pas moins de 120 artistes et groupes se sont succédés au Théâtre de l’Empire en direct… et en public ! Police, Johnny Winter, Rory Gallagher, The Clash, James Brown, ZZ Top… les plus grands noms de la scène internationale se donnaient rendez-vous à Chorus pour 37 min de pure live. Chorus a posé les fondation d’un nouveau genre d’émission. Plus tard, Rapido puis Taratata prendront le relais.

Et Dire Straits dans tout ça ?
Nous sommes en 1978, en pleine vague punk d’un côté et disco de l’autre. La France vient d’entendre pour la première fois Sultans Of Swing à la radio. « Mais d’où vient ce son ? » « Qui est ce guitariste ? » Le premier single du groupe (tiré du premier album éponyme) vient de faire son entrée dans les bacs et très vite les ventes suivent ce nouveau style de guitare non saturées et aux mélodies chantantes. La fin du punk est annoncée !

L’album est dans les bacs depuis mai 1978 mais la France ne connait pas encore physiquement ce nouveau groupe. Cette erreur sera réparée le 14 octobre 1978. Antoine de Caunes invite Dire Straits au Théâtre de l’Empire pour une prestation qui fait encore aujourd’hui échos parmi les fans du groupe.

La première TV de Dire Straits fut Chorus, le premier live Soundboard filmé fut Chorus. A ce double titre, tout fan de DS ne peut qu’apprécier cette pièce de l’histoire du Rock.

Le groupe est composé de 4 musiciens, mais nous n’en retiendrons qu’un. Mark Knopfler, guitariste, chanteur, auteur, compositeur et producteur. A lui seul il porte le groupe, il est le groupe.
Les vidéos qui tournent sur youtube ne sont pas complètes, on n’a souvent que 4 ou 5 titres, la réalité de la prestation est tout autre car DS a joué 9 titres le 14 octobre 1978 dont 2 fois Six Blade Knife et Down To The Waterline suite à un souci technique (la première ne fait qu’une minute). A la fin de l’article je vous ai joins le fichier zip pour télécharger les FLAC de ce concert d’anthologie.

LINEUP :

Mark Knopfler : Vocals and lead guitar
David Knopfler : Guitars
John Illsley :  Basse
Pick Withers : Drums

Dire Straits sur les 2 premiers albums, c’est un son brut, sans artifice, une Fender Strat de 61 (rouge) branchée directement à l’ampli, pas de médiator, un jeu uniquement au doigt, Mark Knopfler a remis au goût du jour la vieille technique du picking qu’utilisait Chet Atkins. Souvent apparenté à la musique de JJ.Cale, en fait il n’en ait rien, pourquoi vouloir toujours comparer ce qui n’est pas comparable ? En 1978, Dire Straits ne ressemble à aucun groupe. Ce soir du 14 octobre 1978, le groupe a livré une prestation qui en a agacé plus d’un…

Je me souviens en avoir discuté il y a quelques années avec Jean-Pierre C. qui m’avait parlé de cette émission et de la prestation des Dire Straits qu’il avait vu depuis son canapé. Il avait été littéralement scotché par le son et la technique de Monsieur Mark Knopfler. Il connaissait bien les Dire Straits, il avait assisté à leur tout premier concert en France, à Mogador le 22 mai 1978, le groupe était complètement inconnu. Lui, avait entendu Sultans Of Swing à la radio. C’était un son qu’il attendait depuis longtemps (trop longtemps me disait-il). Il ne pouvait donc pas passer à côté de l’opportunité de les voir en Live ! Il m’avait raconté que ce soir là, ils avaient joué 2 fois leur répertoire, que la foule était littéralement en délire même si d’où il était, le son était tout simplement dégueulasse et à peine compréhensible. Mais l’énergie scénique était là, la fougue des premiers albums et la boulimie scénique les caractérisait. Evidemment, il possédait le 33 tours qui tournait en boucle sur sa platine. Et il ne quittera plus des yeux (et des oreilles) la carrière de Dire Straits/ Mark Knopfler. Il y a des chanceux qui comme lui ont pu vivre la naissance d’un mythe…

La vidéo ci-dessous n’est pas complète (4 titres seulement), mais la qualité tient la route pour un document TV de 1978. J’ai une version complète (en noir & blanc) mais avec une qualité visuelle plus que passable. Il y a quelques années j’en avais monté un DVD, ci-dessous des screensshots qui vous donneront une petite idée du rendu final. Je l’uploaderai peut-être un jour sur youtube…

Antoine de Caunes lui-même n’a plus les bandes et déclare même qu’elles n’existent pas (plus). Quel regret !

SETLIST : DIRE STRAITS – CHORUS (14 octobre 1978) : 

  1. Down to the waterline
  2. Six blade knife
  3. In the gallery
  4. Eastbound train
  5. Water of love
  6. What’s the matter baby
  7. Wild west end
  8. Lions
  9. Sultans of swing

Je ne vais pas développer chaque titre (sinon il va me falloir des kilomètres de papier) mais à l’écoute de leur prestation on n’imagine pas que 4 mois auparavant sortait leur 1er album. Leur jeu d’une maturité certaine force l’admiration.

Même si Sultans Of Swing est le morceau hymne des Dire Straits, il ne faut pas non plus négliger les autres titres qui trouvent tout aussi bien leur place. A noter que What’s the matter baby est le seul titre  écrit par David Knopfler, le frère de Mark. Ce morceau qui ne figure pas sur le premier album (écarté par Mark ne le jugeant pas à la hauteur pour intégrer le LP), a eu une seconde vie en live et fut joué sur la tournée de 1978 puis celle de 1979.

Nous pouvons noter aussi que Eastbound train était la face B de Sultans Of Swing pour l’Europe tandis que pour les Etats-Unis ce fut Southbound Again. Chose peu commune, le single Sultans Of Swing n’est sorti qu’au début 79 aux US (soit plus de 6 mois après l’EU), ce fut un succès immédiat. Fait encore plus improbable, leur deuxième album Communiqué, sortit en juin 1979 alors que Sultans Of Swing était encore dans le top charts US… La machine à tubes (et à $$$) Dire Straits était lancée !

VIDEO : 

————————————————
Comme à chaque fois, ici vous trouverez le CD (en FLAC) de ce Chorus TV de Dire Straits
ATTENTION : Fichier disponible uniquement jusqu’au 10 décembre 2012 09h00.

————————————————

N’hésitez pas à donner vos avis/conseils pour les prochaines chroniques. On va quand même pas vous du Dire Straits toutes les semaines ;-)

A vos plumes chers internautes !

A lire aussi:

Posted under: Bootleg of the week

Tagged as: , ,

Share this:

7 comments

  • Bénédicte on 26 novembre 2012 at 6:54 said:

    Superbe article… Un grand merci !
    Avis pour les prochaines chroniques ? Hummm, comment expliquer…. cela ne me dérangerait nullement d’avoir du Dire Straits toutes les semaines ;-)

  • Xavier on 19 mai 2013 at 10:09 said:

    Merci pour les infos, j’avais eu la vidéo avec les quatre titre, mais j’ignorais que le groupe en avait joué 9 ! C’est vraiment dommage qu’on ne puisse pas les (a)voir (je serais quand même curieux de voir ce que ça rend en noir et blanc…)

  • orquesta on 23 mai 2013 at 11:30 said:

    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you’re just extremely excellent. I actually like what you have acquired here, certainly like what you are stating and the way in which you say it. You make it enjoyable and you still take care of to keep it smart. I cant wait to read far more from you. This is actually a wonderful website.

Laisser un commentaire

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube