Mark Knopfler@London, last night : Un Sultan Royal !

01.06.2013 : Mark Knopfler in London@Royal Albert Hall

On y est, dernier soir au Royal Albert Hall de Londres pour Mark et son band.
Le soleil est là, une parfaite journée pour faire les boutiques londonniennes mais pas pour nous…. nous avons autre chose de prévu….

Ayant souvent entendu parlé du British Grove (studio de Mark Knopfler), de passage sur Londres nous ne pouvions passer à côté…. sac à dos, gourde pleine et c’est parti pour un MK pèlerinage !
Après 2h à chercher la bonne route (ligne fermée, bus introuvable, métro dans le mauvais sens…) nous y sommes enfin arrivés : Ouf !

A la sortie du métro, pas de doute à avoir, nous sommes bien en terre sainte.
MK London 01.06.2013Sous la Picadilly line, une énorme affiche de Privateering et des concerts de cette semaine SOLD OUT !

Avant d’aller au British Grove, on se balade un peu… en fait on s’est littéralement paumés dans la ville mais on a pu visiter et prendre un peu le pou de ce charmant quartier de l’ouest londonien. Pas de bruit, pas de stress, nous sommes dans un quartier assez Bobo, tendance chic mais populaire. Très agréable.

On arrive au British Grove...
« Tout ça pour ça ! Quoi c’est tout ? » Pas de plaque, pas de N°, rien de rien. Plus sobre on ne peut pas.MK London 01.06.2013

Après quelques minutes à vaquer devant, nous sommes rejoint par 2 autres fans… de Norvège. Après quelques échanges avec ces grands blonds venus du froid, « bon bah voilà qu’est-ce qu’on fait ? »
Il est 14h passé, le temps d’aller prendre une bière…. toutes les excuses sont bonnes :-)
On traverse la nationale pour rejoindre le pub où Mark aime aller se désaltérer et passer un peu de bon temps à regarder une retransmission de foot avec ses amis… Manque de bol le pub est fermé pour rénovation. On croise la patronne qui nous confirme que Mark y passe de temps en temps… Ci-dessous quelques clichés pris de l’extérieur. Ambiance cosy assurée.

MK London 01.06.2013

La maîtresse des lieux nous guide vers un autre pub tout aussi sympa (car faut pas oublier qu’on avait soif :-))….
C’est parti pour 2h de pintes billard-fléchettes. Au final j’ai pris ma branlée, Arnaud, t’es trop fort !

MK London 01.06.2013

On continue le périple direction Protobello Road… Les fans comprendront…
Très sympa ce marché à ciel ouvert, on flâne en se laissant porter par l’atmosphère ambiante…

MK London 01.06.2013

Il est 18h, grand temps de prendre le chemin du Royal Albert Hall… On reprend le métro et Ô surprise distribution de journaux, toujours à l’affut d’articles et autres objets, que vois-je en page 24 ? Une pub pour les concerts d’MK cette semaine. C’est un signe !

MK London 01.06.2013 Le soleil commence à se coucher, étant un peu sur les rotules, on en profite pour se faire un petit somme à deux pas du RAH, le long du lac de Round Pound sur Kensington Gardens, histoire de recharger les batteries et surtout être en forme pour la première partie :-)

MK London 01.06.2013

Après cette sieste réparatrice, en route pour l’événement de samedi soir : Le denier show de la série des 6 concerts de Mark Knopfler à Londres.

MK London 01.06.2013 Cette fois-ci pas de souci de tête de géants devant nous (review du concert de Londres du 31 mai), on a été prudents et avons choisis les gradins, certes un peu loin (vs 2010, 2008…) mais ça fera bien l’affaire. La particularité (aussi) du RAH sont ses salons privés. Nous sommes juste au-dessous d’une loge avec maître d’hôtel, champagne et petits fours… ça donne envie !

Ruth Moody commence son set… On en profite pour se descendre une RedBull histoire de tenir un peu. Pari réussi, j’ai même pas dormi ! Parfois je m’étonne moi-même.
Que dire de cette première partie ? Bah rien, pareil que la veille, à une différence prês : Le public.
En effet, ce soir est un peu spécial, beaucoup de VIP mais surtout BEAUCOUP de fans. Les places se sont vendues très vite pour le dernier soir, il est évident que le show aura une ambiance différente et ça se confirme avec cette première partie, on entend deci delà quelques sifflets (d’amour) à l’attention de la belle australienne.

Video : Ruth Moody (Dancing In The Dark)

Après 30 bonnes minutes d’attente, le show peut commencer.
Paul Crockford vêtu de son habilt de lumière (veste imprimée du drapeau anglais) se met au micro est tel un chauffeur de salle pour « Les chiffres et les lettres » nous annonce le traditionnel « Gooood evening ladies and gentlemen, welcome back to the Royal Albert Hall : MARK KNOPFLER« .

MK London 01.06.2013

Et là, le public se lève, big applause pour la star de ce soir. Y’a pas de doute, le public est là et ce soir ne sera pas un soir ordinaire.

Setlist :
01. What It Is
02. Corned Beef City
03. Privateering
04. Father And Son
05. Hill Farmer’s Blues
06. I Dug Up A Diamond (avec Ruth Moody)
07. Seattle (avec Ruth Moody)
08. I Used To Could (avec Nigel Hitchcock)
09. Romeo And Juliet (avec Nigel Hitchock)
10. Sultans Of Swing
11. Haul Away
12. Postcards From Paraguay
13. Marbletown
14. Speedway At Nazareth
15. Telegraph Road

Rappels :
16. So Far Away
17. Our Shangri-La (avec Nigel Hitchcock)
18. Going Home (avec Nigel Hitchcock)

Richard enchaîne avec les premiers accord de What It Is, Mark tout sourire arrive, sobrement comme à son habitude. Et c’est parti pour 2h de show…

MK London 01.06.2013

Niveau setlist, on est exactement  sur la même chose qu’hier soir sauf que là, la prestation est toute autre. Comme quoi les mauvaises langues qui disent « ça sert à quoi d’aller voir 20 fois le même concert » peuvent en Live voir la différence sur une même salle et une même setlist.

Hill Farmer’s Blues a duré un peu plus longtemps, il était inspiré mais après la descente de notes à la vitesse de Buzz l’éclair, il s’est un peu cherché en ralentissant considérablement le tempo de son solo. Bien dommage :-(

MK London 01.06.2013

Viens l’introduction dans le concert du 1er guest : Ruth Moody pour 2 morceaux (I Dug Up A Diamond et Seattle). Comme pour hier soir pas de grandes surprises sur ces titres. Mise à part une bien meilleure prestation de notre cher Mark.

MK London 01.06.2013

Video :  Seattle (w/ Ruth Moody, London 01.06.2013)

Un guest part, un autre arrive. Après Ruth, c’est au tours de Nigel Hitchcock de faire son entrée.
MK London 01.06.2013 Il est indéniable que son jeu au sax a apporté énormément à la musique de Mark sur cette tournée. Enfin pour mesurer mes propos, il a apporté un plus sur Romeo & Juliet et Going Home voir I Used To Could parce que sur Our Shangri-La c’était pas ça. Complètement sous exploité. Avoir un si grand talent et ne pas plus le mettre en avant. Je dis Bouuuu. Quel dommage qu’il ne suive pas le band sur la 2nde partie des shows. On signe une pétition ?

MK London 01.06.2013

Comme hier, Mark nous a ressorti Sultans Of Swing, standing ovation pour LE titre qui lancé Dire Straits. Mark n’a plus ses 30 ans mais ce titre fait toujours bouger les foules et réveiller un auditoire de fans venus souvent de très loin pour CE titre. A la fin du solo, avec Arnaud on se regarde, on se comprend, il vient de nous sortir une excellente prestation. Le public l’a compris et on a droit à un Oé Oé Oé, le 1er de la tournée !

MK London 01.06.2013

Malheureusement, malgré ces 60s de chant de supporters, Mark n’enchaîne pas avec son groupe. Surement pas très à l’aise pour improviser avec sa Dobro plutôt qu’avec sa Strat. Il va donc falloir attendre les concerts latins pour avoir droit à un Oé Oé Oé repris par tout le groupe.

Haul Away aussi belle soit-elle a fait redescendre l’euphorie de Sultans Of Swing et c’est pas Postcards From Paraguay ou Marbletown (encore plus de 12min!!!) qui a réveillé le RAH.

MK London 01.06.2013

Il aura fallu attendre te tant espéré Speedway At Nazareth pour enfin sortir de notre léthargie. et là BOOM, Marko a envoyé du lourd. Oh putain que ce fut bon !
Le meilleur reste encore à venir avec un magistral Telegraph Road. Si avec les 12min de Marbletown on s’ennuie ferme, les quelques 13min de Telegraph Road nous ont ENCHANTE. Evidemment, on attend tous les 5 dernières minutes EPIQUES de ce concert (solo). Certes sa vélocité n’est plus là, ses impros moins inspirés, mais ce soir, papy Knopfler nous a régalé. Il est de retour, sachez-le !

MK London 01.06.2013

Pour les rappels, passons sur So Far Away qui ME GONFLE. Our Shangri-La a le mérite de ne plus faire 8min (voir plus) comme sur les tournées précédentes mais 7min c’est déjà beaucoup (trop). D’autant plus qu’il pourrait donner plus de place à Nigel et son sax magique…
Going Home conclut cette série de concerts londoniens. L’intro a été écourté, dommage, à Glasgow  l’entrée était plus soignée (l’intro d’Alchemy m’avait bien plu… même si on a du mal a oublier Mel Collins). On regrettera quelques fausses note de MK (avant que la batterie ne rentre en scène). Pas grave, l’ambiance était là, les sourires étaient partagés.

MK London 01.06.2013On a tous passé une EXCELLENTE soirée. et ce Going Home mélodieux nous accompagnera jusque dans les bras de Morphée.
Certains s’accorde à dire que c’était LE concert de la tournée. Attendons les autres pour pouvoir comparer. En tous cas, ce fut LE concert de cette première partie de tournée.

Et dire que ce concert ne verra pas le jour en stick USB comme ses petits camarades :-(
Une sortie officielle AUDIO peut-être ?

….

A la fin du spectacle, on traine un peu dans les allées, histoire de faire des clichés de la salle d’un peu plus haut… au dernier étage se trouve une réception VIP. Evidemment nous n’avons pas de pass… nous y voyons John Illsley…. coupe de champ à la main… nous y reviendrons plus tard….MK London 01.06.2013

Nous nous dirigeons vers l’entrée (ou plutôt la sortie) des artistes… une quarantaine de fans s’amasse devant les portes, anglais, espagnols, italiens, français…
Un jeune homme s’approche de moi, me reconnait, il s’agit de Fred P., il m’avait transmis ses photos pour le Shangri-Lille project… Enfin mettre un visage sur un contact de plus de 8 ans !
Je crois reconnaitre également la famille de Franck, mais j’en suis pas sur, Franck, si tu lis ce papier, tu confirmes ?

MK London 01.06.2013

Je laisse Arnaud discuter avec un américain qui avait spécialement fait le déplacement pour ce concert… moi, je retrouve Fred pour quelques échanges sur le concert… Soudain Arnaud m’appelle et me demande de me dépêcher … il est avec un grand gaillard dont la silhouette me rappelle vaguement un des membres fondateurs de Dire Straits. En effet, John Illsley, bassiste de Dire Straits est là ! Ni une ni deux, juste le temps de prendre mon vieux vinyl single de Sultans Of Swing, un stylo et c’est parti pour une dédicace. Il était assez pressé, je le comprends, à moins de 10m de nous se trouvait tous les fans qui ne l’avaient pas (encore) reconnus. On échange quelques mots (notamment sur son dernier concerts lors du festival des Alpilles à Baux-en-Provence, extrait video ici) et on se sépare en bons amis :-)

MK London 01.06.2013

Comme évidemment Mark ne sortira pas par l’entrée des artistes et que ça fait un bon moment qu’il a pris la fuite, on décide donc de nous rentrer pour une dernière nuit sur Londres la tête pleins de (bons) souvenirs.

MAJ : Les concerts de Londres auront rapportés quelques £150 000 pour les associations représentées.

PHOTOS : Galerie (Londres, 2013.06.01)

 

 

 

 

…Prochain report de cette tournée : Budapest le samedi 26 juin…

 

LIENS UTILES : 
Local-hero.org : La bible pour tout Knopfler maniac qui se respecte. The must have !

Le Blog d’Isaac : Atteint de Knopflerite très aigue depuis quelques années. Isaac suit MK sur TOUTES ses dates de concerts. Un blog à suivre, à vivre .

Le Diary de Guy : Suivez les « à côté ». Peu d’infos croustilantes mais c’set toujours sympa de savoir ce qu’ils bouffent après chaque concert :-)

Le blog de Richard : Sympa mais il va falloir qu’on se cotise pour lui acheter un appareil photo numérique…

A lire aussi:

Posted under: Live reports

Tagged as: , , ,

Share this:

3 comments

  • Eric Lécuyer on 9 juin 2013 at 10:11 said:

    A la fois, un « Telegraph road » et un « Sultans of swing » assez réussis, c’est plutôt rare…

  • Lcf34 on 17 juin 2013 at 4:54 said:

    Super review, j’y étais, ça correspond bien à mon sentiment.
    Petite erreur: les British Grove Studios sont dans l’ouest londonien et non l’est.

    Bonne continuation

    • Elian on 17 juin 2013 at 6:46 said:

      Merci.
      Oups ! J’étais un peu fatigué. EVIDEMMENT, il s’agit de l’Ouest londonien. C’est corrigé ;-)

Laisser un commentaire

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube