Quand Springsteen rend hommage aux musiciens sud-américains

En tournée en Amérique du Sud pour la première fois depuis 1988, Bruce Springsteen a rendu hommage aux artistes et révolutionnaires locaux, reprenant chaque soir un classique du pays visité, en version originale.

Bruce Springsteen au Chili

Au Chili, Bruce Springsteen a reçu la presse pendant le soundcheck

Manifiesto à Santiago du Chili

Au cours de son concert du 12 septembre 2013 à Santiago du Chili, le premier de sa mini-tournée sud-américaine, Bruce Springsteen surprend le public en démarrant le rappel par un hommage au chanteur Victor Jara, assassiné le 15 septembre 1973 par la junte militaire de Pinochet.

“Es un honor estar aquí y lo digo con humildad… Víctor Jara vive… perdonen mi español.”

Seul sur scène, le Boss reprend, Manifiesto, en espagnol : 

Manifiesto par Victor Jara :

Solo lo pido a dios à Buenos Aires

Deux jours plus tard, malgré une température de moins de 10° C, le Boss réchauffe les cœurs argentins à l’issue d’un concert de 3 h 17 et 30 titres à l’Estadio GEBA (18 000 places !) de Buenos Aires.

Avant de quitter la scène, Springsteen annonce au public qu’il a appris un morceau en espagnol spécialement pour eux. Ne se sentant pas tout à fait près à l’interpréter, le Boss leur promet le mettre rapidement en ligne sur son site.

Promesse tenue. On peut écouter depuis mardi, sur son site, une superbe version bilingue du morceau de Léon Gieco, interdit sous la dictature argentine.

Solo lo pido a dios :

« There is a song I planned to sing at our Buenos Aires concert that I learned from the wonderful Argentine singer, Mercedes Sosa. I wasn’t quite prepared that evening so I’m glad to send this out now to all of our friends and fans in Argentina. »

« In 1988 I came to Buenos Aires on the Amnesty International Tour. My memories of that time are very much alive. We came to Argentina when the country was going through a hard time and was struggling for a future. For a foreigner, Argentina was alive and promising, so it’s a big inspiration for me to be back. I want to dedicate this song to the people of Argentina. »

Solo lo pido a dios par Mercedes Sosa :

Sociedade Alternativa à Sao Paulo

Mieux préparé à son arrivée au Brésil, et accompagné du E-Street Band cette fois, Bruce a ouvert le concert de Sao Paulo avec Sociedade alternativa. Un morceau culte de Raul Seixas le « Père du rock brésilien ».

La prestation du E-Street Band devant un public hystérique !

Sociedade alternativa par Raul Seixas :

A lire aussi:

Posted under: News

Tagged as:

Share this:

Laisser un commentaire

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube