MK Tracker Tour 2015 – Hamburg (#24) – Concert clés USB

#24-MK-HAMBURG-16062015 #24 – Hamburg@02 World – 16.06.2015
(Format FLAC)

Setlist :
01. Broken Bones (05:32)
02. Corned Beef City (05:45)
03. Privateering (06:50)
04. Father And Son / Hill Farmer’s Blues (09:32)
05. Skydiver (05:09)
06. Romeo And Juliet (09:09)
07. Sultans of Swing (08:25)
08. Postcards From Paraguay (09:23)
09. Marbletown (11:03)
10. Speedway At Nazareth (06:49)
11. Telegraph Road (15:45)

Encores :
12. So Far Away (06:22)
13. Piper to the End (07:37)

MK#24hamburg2015

Morceaux choisis :

Broken Bones : Basse très présente. Très belle osmose entre l’ensemble des instruments. Un léger claquement sur le côté gauche (bruit d’applaudissement du public, enfin de quelques personnes du public). Le piano ressort également très bien. Le mastering est assez bien foutu. Tout se distingue bien. Les backing vocals sont juste parfaite et ne viennent pas polluer les autres instruments.
Le père Richard s’en sort très bien avec la Wah-wah et se permet même de glisser quelques phrases improvisées.

Hill Farmer’s Blues : Les arpèges de Richard bien cristallins claquent comme jamais. Quel bonheur ce son et es profondeur, ça rentre direct dans les tripes. A 6min15, au changement de rythme, la basse de Glenn nous donne des palpitations… tout monde progressivement. Le solo démarre à 7min23, on regretterait presque que la guitare de Mark ne soit pas plus mise en avant tellement les sons de la basse/batterie sont omniprésentes, on a même du mal à bien ce concentrer sur le solo. Allez, je le réécoute une seconde fois pour ne rien rater….
Bon, j’avoue que le solo est assez correct malgré une micro bourde à 8min29.

Skydiver : 3min28 sur son skyyyyyyyyyy infinissable, Mark a failli bien s’étouffer.

Sultans Of Swing : Je me suis repris à deux fois pour vous faire le reporting de ce titre, surtout le solo final.
Après une écoute attentive, se planter sur le dernier bend à 6min55 ca vous plante un concert !
Sinon tout s’est bien passé sur tout le titre, le 1er solo était même pas mal du tout. Le mastering avec la basse bien présente aide à lutter contre l’endormissement général.

Postcards From Paraguay : La Martin de Richard est bien présente… dure de tenir la distance car l’intro dure quand même 5min ! Juste le temps d’aller me chercher une bonne bière.

Marbletown : J’en peux plus de ce titre, la même chose depuis 2005, a fait beaucoup !
Mais là, avec ce son et ce public très respectueux des artistes, ça rend différemment. Une mention particulière à notre John et son pipo magique. Alors, faut pas non plus vous attendre à un truc de dingue, on reste dans du classique de chez classique.

Speedway At Nazareth : Et bien celui-là je l’attendais. Dès l’intro le ton est donné : Ca va envoyer ! Je monte le son de mon casque car ça risque de bien déboucher.
Bon une satisfaction en demie teinte, car le son est là mais la prestation de Mark est ponctuée de moult accrochages ou autres boulettes. Il fera mieux au titre suivant.

Telegaph Road : Ca tient ses promesses. C’est pas folichon mais ca fait le job.

Brothers In Arms : La guitare de Mark est bien présente, trop même mais cerise sur le gâteau pas de pain, fausse note, on est sur un bon Brothers même en version light (courte version que celle de la tournée 2015).

So Far Away : Un « So Far » dans l’énergie, plein de licks de guitare, Marko, y ajoute sa « patte » à chaque phrase. Certes, on est sur du vu et revu mais ça passe plutôt bien.

 

Note globale : 8,5/10

Très bon son, peut-être un peu trop dans les graves. Mais, je pousse ma gueulante sur la setlist. Trop c’est trop ! NOOON.
13 titres c’est pas possible !!!!
Un concert qui avec 2-3 titres en plus aurait très bien pu avoir un bon 9/10.

Les + :
– Un Hill Farmer’s Blues qui vous prend les tripes.
– Brothers In Arms.
– Piper To The end

Les – :
– Setlist bien courte !

 

Liens utiles :

Comparer tous les concerts sur clés USB du TRACKER TOUR 2015

Achetez ce concert de Hamburg !

Local-Hero.org :
Tout savoir sur le concert de Hamburg (photos, videos, reviews..)

Tous les concerts sticks analysés (précédente tournée) :
Privateering Tour (US) 2013
Privateering tour (EU) 2013 : 
Part 1/7
Part 2/7
Part 3/7
Part 4/7
Part 5/7
Part 6/7
Part 7/7

A lire aussi:

Posted under: Live reports

Tagged as: , , , , , ,

Share this:

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :