MK Tracker Tour 2015 – Gredos (#45) – Concert clés USB

#45 – Gredos@Musicos en la Naturaleza / Hoyos del Espino Avila
– 25.07.2015
(Format FLAC)

Setlist :
01. Broken Bones (05:13)
02. Corned Beef City (05:48)
03. Privateering (07:10)
04. Father And Son / Hill Farmer’s Blues (09:37)
06. Romeo And Juliet (10:11)
07. Sultans of Swing (08:14)
08. Haul Away (04:20)
09. She’s Gone / Your latest Trick (06:46)
10. Postcards From Paraguay (09:44)
11. Speedway At Nazareth (07:08)
12. Telegraph Road (15:25)

Encores :
13. So Far Away (05:58)
14. Going Home (06:48)

 

Morceaux choisis :

Broken Bones : L’intro est assez longue (la plus longue !) avant que Paul Crokford ne prenne le micro pour annoncer LA STAR de la soirée… 1min30 d’intro ! Bravo, on a là la version la plus longue de Broken Bones. Le son est puissant ! C’est un excellent point, on est dedans directement et ca swingue, attendons de voir les autres titres. On note quand même du cafouillage dans les médiums.

Privateering : La voix de MK est bien trop présente et le son toujours trop dans les médiums, en acoustique est plus dans les aiguës. Le mélange guitare/cymbales crée un heureux bordel sur scène.
entre les couplets, Mark a envie de parler, il chambre ses complices… très détendu le loulou. On espère que cette confiance se traduira dans son jeu sur les prochains morceaux.
La batterie est lointaine et devrait être au premier plan pour imposer son rythme.

Father And Son / Hill Farmer’s Blues  : John à 3min30 tiens presque 6 seconde la note ! Quel souffle !
Le solo envoie mais Mark souffre sur le tempo et a du mal à suivre le rythme, il se perd sur
Le son ne rend pas du tout hommage au morceau. On perd toute l’intensité. Après vu les quelques pains c’est peut-être pas plus mal.

Romeo And Juliet : le seul intérêt pour ce titre et le Oe Oe Oe de la fin (à partir de 9min12) certes un peu court (40 secondes) mais c’est suffisamment rare pour être signalé sur ce Tracker Tour 2015. Version de R&J gâchée par le manque de relief du son et une MK strat qui perd de son mordant pour se noyer et être complètement écrasé par le sax de Nigel Hitchcock.

Sultans of Swing : 2eme solo difficile. A 5min23 MK est perdu dans ses pentatoniques, il rebondit sur des accélérations en boucle mais c’est poussif même la descente de fin à 7min se fait dans la douleur. Allez on passe au morceau suivant…

Haul Away : Tient, ça faisait longtemps qu’il ne nous l’avait pas sorti celui-là ! Le son des pipos ne va pas du tout, c’est cracra.à 57s y’a même un gros bruit de fond qui sort de nul part.

Postcards From Paraguay :  9min44 ! Je crois que je vais aller me chercher une bière en attendant que ca passe…

Telegraph Road : Solo gâché par le son qui n’est pas à la hauteur, heureusement car y’a pas mal de pains. Un enregistrement qui doit rester dans les placards.

Note globale : 7.5/10

Manque de basse, médiums et hautes fréquences sur exposés. Le mauvais son ne donne pas trop envie de s’immerger dans ce concert.

Les plus :                             
– L’ambiance
– Oe Oe Oe après Romeo & Juliet

Les moins :
– Le son


 

Liens utiles :

Comparer tous les concerts sur clés USB du TRACKER TOUR 2015

Achetez ce concert de Gredos !

Local-Hero.org :
Tout savoir sur le concert de Gredos (photos, videos, reviews..)

Tous les concerts sticks analysés (précédente tournée) :
Privateering Tour (US) 2013
Privateering tour (EU) 2013 : 
Part 1/7
Part 2/7
Part 3/7
Part 4/7
Part 5/7
Part 6/7
Part 7/7

A propos de ce blog

Vous aimez les guitares, les cheveux longs et la sueur de la fosse, ce blog est fait pour vous.

Notre mission : vous faire (re)vivre les concerts auxquels on assiste. Et ne comptez pas sur nous pour brosser les métalleux dans le sens des poils, chez I WAS THERE, on n'est pas des vendus, on paie nos places.

Ce site est aussi le votre, si vous avez des photos, des commentaires ou des liens à partager : n'hésitez pas !

Étiquettes

Elian Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire