MK Tracker Tour 2015 – Sion (#39) – Concert clés USB

#39 – Sion@ – 15.07.2015
(Format FLAC)

Setlist :
01. Broken Bones (05:)
02. Corned Beef City (06:)
03. Privateering (07:)
04. Father And Son / Hill Farmer’s Blues (09:)
05. Romeo And Juliet (10:)
06. Sultans of Swing (07:)
07. Haul Away (04:)
08. She’s Gone / Your latest Trick (06:)
09. Postcards From Paraguay (10:)
10. Marbletown (12:)
11. Speedway At Nazareth (07:)
12. Telegraph Road (16:)

Encores :
13. So Far Away (06:)
14. Going Home (06:)

 

Morceaux choisis :

Broken Bones: Intro un poil plus jazzy. Quel bonheur d’entendre Mark dire « comment ça va ? » en français dans le texte. Même si le titre est un peu mou, le son s’approche de l’excellence. On entend bien tous les instruments. La richesse de l’accompagnement de Richard à  la wha wha est grandiose.  Tout ça va nous donner du réconfort après l’échec de St Julien la veille…. A nôté  que sur les premières minutes ont entend un « clic » assez désagréable qui provient de la batterie de IanTo… un bruit de baguettes sur la tranche des tomes… à vérifier par les experts batteurs en herbes si ils me lisent…

Corned  Beef City : Là encore un sans faute, bonne présence de la rythmique de Richard (assez rare pour être signalé). Peut être un peu trop de compression dans les backing vocals. Solo de Jim dans la moyenne… C’est pas la folie mais y’a bien pire.

Privateering : On a eu des enregistrements avec un meilleur son de Martin,  plus claquant. Certes celui là  est très non mais le son s’approche trop d’un guitare cordes nylon. Il manque une attaque plus « métal »…  A l’entrée du band, les instruments à vents ont un son d’accordéon ou de canard boiteux. ..C pas très dérangeant mais assez strange quand même.

Father & Son : Dès  l’intro  on est dedans…au coeur de l’Irlande  (ou l’Ecosse). Et là encore je suis bien content d’écouter tout ça en FLAC. A noter que Mike change 2-3 notes vers les 2min…Le pont se fait tranquilou et Mark pose en duo avec John quelques notes bien placées.
4min 16 une petite boulette de John qu’à du déraper un chouilla et louper le trou du pipo.
A noter : Toujours un bruit de fond présent sur la Telecaster  custom de Mark. Et personne ne dit rien ?! … car ça dure depuis des lustres cette histoire.

Hill Farmer’s Blues : Vous me croyez si là j’ai le mega frisson à l’entrée de Glenn dans la course ? Le mix est DÉMENT. Les basses sont profondes, ça pète sa mère.Niveau solo, Mark ne prend aucun risque. Quel dommage car le son est LE son de la tournée. L’outro avec le fade off de Glenn laisse encore mon coeur battre un peu plus fort. Mark, la prochaine fois tu me fais un solo de la mort et on sera éternellement les meilleurs amis.

Roméo & Juliet : La nouvelle version avec la mise en avant de Nigel tient toutes ses promesses. On regrette quand même la mise de côté  de l’ami Richard. Le son est excellent, on sent toutes les nuances. Dans le jeu aux doigts de MK sur le dobro et les moindres souffles dans le sa de Nigel. Si on doit y émettre une petite critique : il faudrait trouver un pont/solo un peu plus mélodique pour Nigel, ça jure un peu avec le reste.

Sultans Of Swing : Une version qui vaut le détour à plusieurs titres. On le répète encore mais le son est toujours aussi bon. En quartet tout est bien équilibré et rien ne déborde. Ensuite, chose très rare, Mark à 2min46 s’arrête de jouer… et sort quelques mots… Un problème avec son accordeur… bizarre…
1er solo: une tite boulette à 3min 55
Le titre envoie pas mal, Mark semble retrouver une seconde jeunesse.
2nd solo: Même si il se cherche, même si le solo est très raccourcis et avec quelques fausses notes déci delà,  l’accompagnement et l’entraînement du band rattrapent l’affaire. On note quelques bons licks sortis des folles années où il avait encore sa Pensa-Suhr…

She’s Gone/ Your Latest Trick : Ça y est, elle a sa place dans la setlist (faut bien rentabiliser Nigel). Une version Jazzy est plus propre que celle de St Julien la veille. On notera les petites nite de la Les Paul qui remplace assez étrangement la demi caisse de la tournée 92. Le final Mark – Nigel nous frustre, il devrait durer plus longtemps ! Un titre de 30 ans remit au goût du jour de la meilleure des façons : on en redemande.

Telegraph Road : À 10min quand Glenn lance la machine, les choses sérieuses commencent. Quand un morceau comme celui-là  est emmené avec une bonne basse, ça change la donne. Certes Mark accroche des notes  et est moins présent techniquement mais il joue et s’en sort même assez bien sans en faire des caisses, sans trop prendre de risque, juste de la bonne musique pour rendre ses spectateurs HEUREUX

So Far Away : Un bon So Far  pour rendre le sourire aux Suisses  J’ai toujours du mal avec les backing vocals de John et Guy qui jure avec les titre et sont à mon goût bien trop présents (trop forts). Titre très chiant à la base mais qui sur la tournée 2015 est bourré  de petites notes de guitare sympa (oui oui les notes de guitares peuvent être sympa).

Note globale : 9/10

Très très bon concert, un son qui change littéralement avec le concert de la veille  à St Julien. De belles interprétations, un bon son, reste plus qu’à rajouter encore quelques titres et on est bon.

Les + :
– La basse de Glenn et le son dans son ensemble

– Your Latest Trick.   
– Hill Farmer’s Blues qui même avec un solo moyen envoie du lourd

Les – :
– Une setlist plus grande c’est possible ?


 

Liens utiles :

Comparer tous les concerts sur clés USB du TRACKER TOUR 2015

Achetez ce concert de Sion !

Local-Hero.org :
Tout savoir sur le concert de Sion (photos, videos, reviews..)

Tous les concerts sticks analysés (précédente tournée) :
Privateering Tour (US) 2013
Privateering tour (EU) 2013 : 
Part 1/7
Part 2/7
Part 3/7
Part 4/7
Part 5/7
Part 6/7
Part 7/7

A propos de ce blog

Vous aimez les guitares, les cheveux longs et la sueur de la fosse, ce blog est fait pour vous.

Notre mission : vous faire (re)vivre les concerts auxquels on assiste. Et ne comptez pas sur nous pour brosser les métalleux dans le sens des poils, chez I WAS THERE, on n'est pas des vendus, on paie nos places.

Ce site est aussi le votre, si vous avez des photos, des commentaires ou des liens à partager : n'hésitez pas !

Étiquettes

Elian Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire