MK Tracker Tour 2015 – OEIRAS (#47) – Concert clés USB

#47 – Oeiras@EDP Cool Jazz festival – 28.07.2015
(Format FLAC)

Setlist :
01. Broken Bones (05:44)
02. Corned Beef City (06:20)
03. Privateering (07:11)
04. Father And Son / Hill Farmer’s Blues (09:22)
05. Skydiver (07:52)
06. Laughts And Jokes And Drinks And Smokes (07:10)
07. Romeo And Juliet (09:18)
08. Sultans of Swing (07:55)
09. She’s Gone / Your Latest Trick (06:41)
10. Postcards From Paraguay (10:26)
11. Speedway At Nazareth (06:58)
12. Telegraph Road (15:38)

Encores :
13. So Far Away (05:14)
14. Going Home (07:52)

 

Encore une fois, nous allons pouvoir comparer car pour ce concert, nous y étions ! Avec une ambiance très sage mais un super son et une bonne performance (si on oublie Sultans Of Swing), voyons ce que ce FLAC ne traduit de ce concert…

Morceaux choisis :

Broken Bones : Dès les premières notes, on a du mal à comprendre le son qui sort, on sent un effet de vagues sur la stéréo. Avec l’arrivée des voix et des couplets/refrains, le son est en effet un peu tassé et manque de relief, malgré une reverb un peu poussif.
Mark fait quelques blagues sur le vent, en effet, ce soir un gros vent souffle sur Oerias et Mark s’en amuse. Mark est très détendu ! Quel plaisir de le voir être heureux d’être là.

Hill Farmer’s Blues : J’avais un très bon souvenir de ce titre en live. La restitution sonore sur ce FLAC est un peu différente, la basse est moins percutante et profonde et le son de la Les Paul est en retrait et trop crunchy, ça manque de netteté, de précision. Le solo est un (très) bon cru comme on aimerait en avoir plus souvent.

Skydiver : L’intérêt de cette chanson vient par l’intro où Mark touché par la grace demande en intro au public de chanter avec lui « Skyyyyyyyyydiver ». 2 min où il blague avec le public, John et Mike.
Il en remet une couche à 5min40 où il chambre John… on sent un Mark TRES détendu et souriant.

Sultans Of Swing : En live c’était le titre de trop. Je me souviens avoir eu mal pour lui tant les fausses notes étaient (trop) présentes…
5min34, un loupage de corde ? 5min50, il fait quoi ? il s’est endormi ?
Le solo est laborieux, il a du mal à se trouver et rester dans le tempo et c’est bien là ce qui dérange le plus car le band envoie une bonne rythmique derrière mais Mark ne suit pas.
Niveau son, les cymbales se mélangent avec le reste, c’est un gros bordel !

She’s Gone/ Your Latest Trick : Un titre qui s’installe dans la setlist, un peu tard, mais au moins, on aura droit à des sticks « un peu » différents. Le son est u peu sourd et cafouille dans les médiums.
On trop peu les claviers car ce côté Hammond donne une rondeur et une profondeur au morceau.
La partie de relance sur la fin manque aussi de précision. C’est assez propre à ce stick dans l’ensemble.

Speedway at Nazareth : Encore un peu trop de reverb sur les backing vocals.

Telegraph Road : C’est quoi ce son de Pensa MK2 ?!!! On est très loin du son live. Et pourtant ce son je m’en rappelle, j’avais les oreilles sur les baffles juste devant la scène. Et chaque note raisonne enfin dans tout mon corps. Là on est sur un son non pas crunchy mais très nettement saturé en overdrive. Mais vous savez, le son d’un overdrive pas à lampes mais transistors, celui qui agresse bien les tympans et qui manque de chaleur. Voilà, vous l’aurez compris, j’aime pas cette restitution sonore. Vraiment dommage car la prestation est très bonne. Après, on peut être mettre tout ça sur le compte du vent (qu’on entend assez bien entre les morceaux), qui à mon avis soufflait sur les micros d’amplis… ce qui pourrait expliquer ce son trop saturé des guitares.

Going Home : Un petit je ne sais quoi qui font que cette version balance pas mal. Le son est plus dynamique. On sent que le band s’éclate sur scène. Pour avoir été accoudé sur la scène ce soir-là, je peux vous dire que ca balançait grave ! A côté Metallica on s’endort.

 

Note globale : 8/10

Concert  brouillon dans le son (médiums trop fouillis), trop de reverb par moment et un manque de basses qui claquent. Mais dans l’ensemble on est sur une bonne prestation.
J’attends le DVD maintenant car le concert été filmé par 3-4 caméras et comme je suis passé plusieurs fois à l’écran (oui oui), j’ai hâte de revoir ma bouille de gentil français tout sage… à côté d’un histéro de fan portugais qui à chaque fois que mark démarré un solo, s’agenouillait devant la scène ! Rien que pour voir ça, le concert vaut le détour.

Les + :
– Belle énergie du groupe
– Going Home. Un beau final

Les – :
– Le son. Complexité du mix dû au vent assez fort soufflant dans les micros de captation. On entend souvent le vent


 

Liens utiles :

Comparer tous les concerts sur clés USB du TRACKER TOUR 2015

Achetez ce concert de Oeiras !

Local-Hero.org :
Tout savoir sur le concert de Oeiras (photos, videos, reviews..)

Tous les concerts sticks analysés (précédente tournée) :
Privateering Tour (US) 2013
Privateering tour (EU) 2013 : 
Part 1/7
Part 2/7
Part 3/7
Part 4/7
Part 5/7
Part 6/7
Part 7/7

A lire aussi:

Posted under: Live reports

Tagged as: , , , , , , ,

Share this:

2 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :