MK Tracker Tour 2015 – SEVILLE (#46) – Concert clés USB

#46 – Seville@ – 26.07.2015
(Format FLAC)

Setlist :
01. Broken Bones (05:34)
02. Corned Beef City (06:14)
03. Privateering (07:26)
04. Father And Son / Hill Farmer’s Blues (09:26)
05. Skydiver (07:54)
06. Laughts And Jokes And Drinks And Smokes (07:02)
07. Romeo And Juliet (10:27)
08. Sultans of Swing (08:25)
09. She’s Gone / Your Latest Trick (04:45)
10. Postcards From Paraguay (07:06)
11. Speedway At Nazareth (06:56)
12. Telegraph Road (15:11)

Encores :
13. So Far Away (05:05)
14. Going Home (08:09)

 

Morceaux choisis :

Broken Bones : L’annonce de Paul Crockford est très en retrait. Les basses sont bien rondes mais l’ensemble du son manque de détail et reste bien trop dans les basses fréquences. Je ne sais pas si je vais écouter le concert en entier tant que ce son est un gros gâchis la rythmique s’entend plus que Mark lui–même.

Hill Farmer’s Blues : Tout le monde s’y met, on commence par un petit pain de Mike à 40s, suivi de John à 3min48 et Richard à 3min55, on a le tiercé gagnant. Pour une fois, seul Mark échappe à la malédiction du pain. Il se débrouille même très bien sur ce solo, j’ai même plaisir à le réécouter. Mais le son n’étant pas du tout à la hauteur, ca restera malheureusement à la trappe

Skydiver : Mark nous refait le coup de « jouer » avec le public. Pendant plus de 2min Mark interagit avec le public pour lui faire répéter/chanter le refrain « skyyyyyyyyydiver). Moment très sympa et rare pour Mark qui ne se dévoile que TRES peu à son public. Le public est à fond les ballons, bien plus qu’à Lisbonne. Y’a pas à dire, en Espagne, ils savent mettre l’ambiance !

Romeo & Juliet : L’intérêt de la chanson réside dans l’après-chanson avec le Ole ole Ole. Une petite minute de fantaisie pour lancer Sultans…

Sultans Of Swing : Mais qu’est-ce que tu nous a fait Mark sur le solo final ? A 6min50 tu pars complétement en sucette sur la partie rapide et légendaire de la fin du solo de Sultans… tout part en sucettes.

Telegraph Road : L’intro au synthé qui s’arrete d’un coup et qui reprend et s’arrête juste avant que Mark prend le micro, même en 84 on n’avait pas ça ! Carton rouge.
Côté solo, certes l’énergie est là et mark semble bien décidé à tout péter mais quand j’entends ce qu’il peut faire à 11min38, là je me dis « bon ce TR restera au placard ». D’un autre côté, vu le son dégueu de ce live, il finira quoiqu’il en soit au placard. Quel dommage car l’ambiance était dingue.

 

Note globale : 6/10

Désolé à ceux qui l’ont acheté mais niveau son, c’est pas possible. Le 6, c’est pour la forme et l’ambiance qui était dingue mais franchement ce son non retravaillé c’est du grand foutage de gueule.

Les + :
– L’ambiance, meilleure que Barcelone ? A vous de juger. 

Les – :
– Le son
– La variante/tentative ratée sur la fin de Sultans


 

Liens utiles :

Comparer tous les concerts sur clés USB du TRACKER TOUR 2015

Achetez ce concert de Sévilla !

Local-Hero.org :
Tout savoir sur le concert de Sévilla (photos, videos, reviews..)

Tous les concerts sticks analysés (précédente tournée) :
Privateering Tour (US) 2013
Privateering tour (EU) 2013 : 
Part 1/7
Part 2/7
Part 3/7
Part 4/7
Part 5/7
Part 6/7
Part 7/7

A propos de ce blog

Vous aimez les guitares, les cheveux longs et la sueur de la fosse, ce blog est fait pour vous.

Notre mission : vous faire (re)vivre les concerts auxquels on assiste. Et ne comptez pas sur nous pour brosser les métalleux dans le sens des poils, chez I WAS THERE, on n'est pas des vendus, on paie nos places.

Ce site est aussi le votre, si vous avez des photos, des commentaires ou des liens à partager : n'hésitez pas !

Étiquettes

Elian Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire