Tops/Flops : ce que vous avez raté (ou pas) en 2017

Back in the Saddle ! Si l’événement majeur de l’année 2017 reste le retour aux affaires d’I Was There, il s’est passé deux-trois autres trucs intéressants. Un mini-bilan s’impose. Morceaux choisis.

Les Tops

John Illsley (février – novembre)
La superbe tournée de John Illsley avec 4 concerts en France (on y était !).
Et on en redemande, encore et encore…

Live report (photos+videos) du concert de Londres ici

 

 

 

 

 

 

Black Minou (février)
IWT suit le groupe de Yarol Poupaud depuis la belle époque des concerts gratuits dans la cave du Lautrec de South Pigalle. Cette année, on s’est laissé souvent envoûter par son rythm n’ roll au Bus Palladium. Avec notamment la découverte en février dernier de l’inoubliable Pan Pan Cul, feat. Camille Baz Baz. A déguster sans modération.

 

 

Elliot Murphy (mars)

Le troubadour et songwriter américain exilé à Paris depuis plus de 30 ans a livré sa série de concerts annuels chez lui, au New Morning. On y était en mars. Accompagné de son fils Gaspard et de son guitariste virtuose Olivier Durand, le pote de Springsteen a livré une superbe prestation folk-rock, ponctuée par l’indémodable Last of the rock stars.


Eric Clapton (mai)
On a fait le déplacement à Londres pour un Clapton affaibli mais toujours vivant.

Extrait de I Shot the Sheriff

.

 

 

Rainbow (juin)
A Birmingham : comme en 2016…
Ritchie Blackmore et ses musiciens ont encore brillé en Angleterre.

Extrait vidéo de Carry On en hommage à Jon Lord.

 

 

 

 

Guns n’ Roses (juin-juillet)
«Pas dans cette vie» avait dit Axl. Il avait menti. Reformé en 2016, passé par chez nous en 2017, Guns N’ Roses a repris son statut de plus grand groupe de hard-rock du monde. On était présents à Lisbonne, Londres et Paris. Que du bonheur.

 

 

 

Metallica (septembre)
Gros son, fans en liesse. On était présent à Paris. Ce ne sont pas les plus gros vendeurs de disques de Hard-rock en 2017 pour rien.

Extrait de Nothing Else Matters & Enter Sandman

 

 

Chris Rea (octobre)
Quel son ! Quelle émotion ! J’en ai encore les poils qui se dressent.

Extrait de Road To Hell

 

 

Rolling Stones (octobre)
Légendes vivantes. Mick, Keith, Charlie et Ron ont dignement inauguré l’U Arena de Nanterre. Notre premier concert des Stones. Un grand moment.

Extrait de Brown Sugar

 

 

 

Jason Isbell (novembre)

Le petit prodige de la nouvelle country US. Et l’un des meilleurs auteur-compositeur-conteur du moment. Très belle soirée au Café de la Danse.

 

 

 

 

 

 

 

 

Prophets of Rage (novembre)
L’un des concerts de l’année. Super son, super ambiance.
On a adoré.

Extrait de Unfuck The World

 

 

 

 

 

Alice Cooper (décembre)
Une prestation jouissive, décapante et déroutante à la Salle Pleyel.

Extrait de School’s Out

 

 

 

Les Flops

La reformation de Matmatah (sans Samy 🙁 ), on a assisté aux 3 premiers concerts parisiens. Je n’ai pas retrouvé mes émotions des années 90 et la folie des concerts du 1er album.
Extrait de l’Apologie

Australian Pink Floyd : TRES moyen. Ca ne sonne pas Pink Floyd et on n’arrive pas à s’y projeter.

Deep Purple. Ca me fait de la peine car je suis archi-fan mais depuis 10 ans ca tourne en rond, toujours les mêmes titres, beaucoup moins de solos moins d’ambiance… c’est dur de vieillir 🙁
Extrait de Sgt Pepper/ Hush

A propos de ce blog

Vous aimez les guitares, les cheveux longs et la sueur de la fosse, ce blog est fait pour vous.

Notre mission : vous faire (re)vivre les concerts auxquels on assiste. Et ne comptez pas sur nous pour brosser les métalleux dans le sens des poils, chez I WAS THERE, on n'est pas des vendus, on paie nos places.

Ce site est aussi le votre, si vous avez des photos, des commentaires ou des liens à partager : n'hésitez pas !

Étiquettes

Elian Écrit par :

Un commentaire

  1. Patleo
    25 décembre 2017
    Reply

    Les Guns en Number one de l’année 2017 mais c’est vrai que Pan Pan Cul à été inoubliable et jouissif à plus d’un titre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *