MK Tracker Tour 2015 – HANNOVER (#31) – Concert clés USB

#31 – Hannover@TUI Arena – 07.07.2015
(Format FLAC)

Setlist :
01. Broken Bones (05:36)
02. Corned Beef City (05:55)
03. Privateering (07:09)
04. Father And Son / Hill Farmer’s Blues (09:25)
05. Skydiver (05:35)
Laughts And Jokes And Drinks And Smokes (07:07)
06. Romeo And Juliet (08:57)
07. Sultans of Swing (08:05)
08. Haul Away (04:27)
09. Postcards From Paraguay (08:48)
10. Marbletown (11:16)
11. Speedway At Nazareth (06:54)
12. Telegraph Road (15:33)

Encores :
13. So Far Away (06:18)
14. Piper To The End (08:49)

Broken Bones : Dès les premières notes on sent une atmosphère molle et ennuyeuse. Le titre ne décolle pas. Problème d’encodage/compression des backing vocals qui ressemblent à des vocoder.

Privateering : Trop de reverb tue la reverb.

Hill Farmer’s Blues : on retrouve la dynamique sur ce titre en raison d’une basse bien présente et une rythmique en retrait. L’équilibre est assez juste. Le solo n’est pas le meilleur de la tournée mais Mark suit le tempo et trouve les bonnes notes pour suivre le duo basse/batterie et permettre de mieux relancer le solo. Une petite variante de IanTo à 8min55 sur des roulements de tomes et surtout un gros cafouillage de Richard à 8min57 qui détruit complétement le morceau.

Romeo & Juliet : Le son de la strat manque de mordant, de claquant et surtout de volume. Assez en retrait par rapport à l’orchestration global.

Sultans of Swing

 

Note globale : 8/10

 

Les + :
– 

Les – :
– 


 

Liens utiles :

Comparer tous les concerts sur clés USB du TRACKER TOUR 2015

Achetez ce concert de Hannover !

Local-Hero.org :
Tout savoir sur le concert de Hannover (photos, videos, reviews..)

Tous les concerts sticks analysés (précédente tournée) :
Privateering Tour (US) 2013
Privateering tour (EU) 2013 : 
Part 1/7
Part 2/7
Part 3/7
Part 4/7
Part 5/7
Part 6/7
Part 7/7

A propos de ce blog

Vous aimez les guitares, les cheveux longs et la sueur de la fosse, ce blog est fait pour vous.

Notre mission : vous faire (re)vivre les concerts auxquels on assiste. Et ne comptez pas sur nous pour brosser les métalleux dans le sens des poils, chez I WAS THERE, on n'est pas des vendus, on paie nos places.

Ce site est aussi le votre, si vous avez des photos, des commentaires ou des liens à partager : n'hésitez pas !

Étiquettes

Elian Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image